Pour les cas urgents, nos avocats sont Disponible 24 heures sur 24 dans l'ensemble des Pays-Bas

Pour les cas urgents 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Cassation à la Cour suprême

Weening criminal lawyers s'est spécialisé avocats en termes de Cassation à la Cour suprême. Pour les cas urgents, nos avocats sont disponibles 24 heures sur 24 dans l'ensemble des Pays-Bas.

Table des matières

Nous sommes heureux de vous aider !
Vous avez des soupçons ?
Si c'est le cas, contactez directement un avocat spécialisé en droit pénal 24 heures par jour.

Weening Criminal Lawyers est un cabinet d'avocats auquel vous pouvez vous adresser pour obtenir des conseils juridiques et la meilleure représentation devant les tribunaux.
Cassation à la Cour suprême avocat pénaliste - Weening Criminal Lawyers

Les termes les plus courants en cassation chez les avocats pénalistes de Weening sont les suivants :

  • après cassation Cour européenne
  • recours en cassation après recours
  • signification de cassation
  • arrêt de cassation
  • demandeur en cassation

meilleur avocat de cassation droit pénal

cassation dans l'intérêt de l'article de loi
3. Cassation dans une affaire pénale de la Cour suprême
pourvoi en cassation
recours en cassation droit pénal
avocat spécialisé dans les procédures de cassation
examen de l'avocat
droit pénal cassation avocat
pourvoi en cassation

Qu'est-ce que la cassation ?

La cassation est une procédure devant la Cour suprême des Pays-Bas. La Cour suprême est la plus haute juridiction de notre royaume. Votre affaire n'y aboutit qu'après avoir été soumise à toutes les autres procédures. En cassation, la Cour suprême vérifie uniquement s'il y a des vices de forme et si la loi a été correctement appliquée.

Quelle est la différence entre la cassation et l'appel ?

La cassation est différente de l'audience de première instance au tribunal et de l'audience de deuxième instance au tribunal. recours devant la cour d'appel. Les tribunal et le tribunal sont également appelés les juges des faits. Ils évaluent les faits et examinent si quelque chose s'est produit ou non. Ce faisant, ils examinent également toutes les circonstances. La Cour suprême n'est pas un juge des faits. Cela signifie qu'elle ne réexaminera pas le fond de votre affaire. Par conséquent, vous ne pouvez pas, par exemple, faire entendre de nouveaux témoins devant la Cour suprême ou présenter de nouveaux faits.

" Obtention d'un résultat maximal dans une affaire pénale complexe. "

Quand peut-on se pourvoir en cassation ?

Si vous avez été condamné pour un crime en appel, vous pouvez vous pourvoir en cassation. Si vous avez été condamné pour un délit, vous pouvez également vous pourvoir en cassation, sauf si vous avez été condamné à une amende inférieure à 250 euros pour ce délit. Enfin, la loi énumère un grand nombre de décisions pour lesquelles le pourvoi en cassation est ouvert. Notre avocat de cassation peut vous indiquer dans quels cas cela est possible.

Dans quel délai devez-vous vous pourvoir en cassation ?

Si vous n'êtes pas d'accord avec un arrêt de la tribunal ou de la tribunalDans ce cas, vous devez généralement former un pourvoi en cassation dans un délai de deux semaines à compter de cet arrêt. Dans certains cas, le délai dans lequel le pourvoi en cassation doit être introduit diffère du délai de deux semaines. Notre avocat spécialisé en cassation vous donnera volontiers de plus amples informations à ce sujet.

Avez-vous besoin d'un avocat en cassation ?

Vous pouvez former vous-même un pourvoi en cassation si vous n'êtes pas d'accord avec un jugement ou, dans certains cas, avec une décision de justice. Toutefois, pour plaider, vous devez obligatoirement être représenté par un avocat. Se pourvoir en cassation nécessite une connaissance approfondie du droit et de la jurisprudence, ainsi que des compétences technico-juridiques. Peu d'avocats sont spécialisés dans les procédures de cassation. Afin de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'assistance juridique dans les procédures pénales devant la Cour suprême, la Association des avocats de cassation en matière pénale (VCAS) établie. Notre avocat de cassation est membre de cette association. Notre avocat spécialisé en cassation a déposé avec succès des mémoires de cassation sur de nombreuses questions.

Comment s'ouvre la procédure de cassation ?

Après le dépôt du pourvoi en cassation, la Cour suprême demandera tous les documents au tribunal de district ou à la cour d'appel. Dans la pratique, cela prend plusieurs mois. Une fois que la Cour suprême a reçu ces documents, vous recevez une lettre de la Cour suprême : l'avis de pourvoi. 60 jours après la réception de cette lettre, un avis de cassation doit être déposé auprès de la Cour suprême. Si vous ne le faites pas, votre pourvoi en cassation sera déclaré irrecevable. Votre affaire sera alors jugée sans aucun contrôle de la part de la Cour suprême. Dans le document de cassation, l'avocat expliquera plus en détail les griefs formulés à l'encontre de la décision contestée. Il s'agit par exemple de griefs relatifs à la préméditation, à l'intention, à la co-persécution, à l'absence d'audition de témoins et à l'insuffisance de motivation des jugements. Notre avocat spécialisé en cassation a déposé avec succès des pourvois en cassation dans de nombreux domaines.

Après le dépôt de l'assignation, deux options s'offrent à vous. La Cour suprême peut déclarer le pourvoi en cassation irrecevable ou la Cour suprême peut poursuivre la procédure.

Dans quels cas votre pourvoi en cassation sera-t-il déclaré directement irrecevable ?

L'article 80a de la loi sur l'organisation judiciaire permet à la Cour suprême de déclarer un pourvoi en cassation irrecevable sans avoir à motiver sa décision. La Cour suprême peut le faire si les plaintes ne peuvent aboutir à une cassation, si la partie qui introduit le recours a trop peu d'intérêt, ou si le tribunal de district ou la cour d'appel a statué correctement sur la base de décisions antérieures de la Cour suprême.

Voici quelques exemples d'affaires déclarées irrecevables en cassation :

  • dans son pourvoi en cassation, le requérant n'invoque pas un motif lié à l'interprétation du droit ou des règles de procédure.
  • le requérant se plaint d'une interprétation sur laquelle la Cour suprême a déjà statué.
  • les enjeux sont trop faibles, par exemple une affaire avec une amende peu élevée.
  • le tribunal a expliqué sa décision de manière adéquate et intelligible.
  • de nouveaux faits sont soulevés dans le recours en cassation.

Comment se déroulera la procédure si votre pourvoi en cassation est déclaré recevable ?

L'autre option est que l'avocat général, un conseiller indépendant de la Cour suprême, rédige un avis pour la Cour suprême. Cet avis s'appelle une conclusion et dans cette conclusion, l'avocat général conseille la Cour suprême. Cet avis est souvent suivi par la Cour suprême. Toutefois, la Cour suprême n'est pas liée par l'avis et peut également en décider autrement.

Que peut faire la Cour suprême si elle s'écarte de la conclusion ?

Après l'avis, l'arrêt de la Cour suprême suit. Même après l'avis, la Cour suprême peut déclarer le pourvoi en cassation irrecevable. La Cour suprême peut le faire en s'appuyant sur un raisonnement type, tel que défini à l'article 81 de la loi sur l'organisation judiciaire. Ce raisonnement standard implique que les griefs dans l'affaire en question ne peuvent pas conduire à une cassation et que la Cour suprême n'a pas à motiver cette conclusion, si ce n'est qu'aucune question juridique importante pour l'unité du droit ou le développement du droit n'a été soulevée. La Cour suprême peut également rejeter le pourvoi en cassation et expliquer pourquoi les arguments avancés doivent être rejetés en cassation.

Que peut faire la Cour suprême si elle est d'accord (en partie) avec les écrits de l'avocat ?

L'approche de la procédure de cassation consiste pour la Cour suprême à annuler l'arrêt antérieur. Dans certains cas, la Cour suprême peut alors statuer elle-même sur l'affaire. Dans la plupart des cas, cependant, la Cour suprême renvoie l'affaire à la cour d'appel. La cour d'appel doit alors réexaminer l'affaire et statuer à nouveau en tenant compte de l'arrêt de la Cour suprême.

Pour Cassation à la Cour suprême Vous voulez un avocat spécialisé en droit pénal ?
Contact direct avec un avocat spécialisé en droit pénal dans le domaine des Cassation à la Cour suprême?

Cet article vous a-t-il été utile ?

Nos avocats pénalistes
dans les médias avec Cassation à la Cour suprême

Demandes populaires :
Commencez à taper pour voir les articles que vous recherchez.