Pour les cas urgents, nos avocats sont Disponible 24 heures sur 24 dans l'ensemble des Pays-Bas

Pour les cas urgents 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Récupération du permis de conduire

Weening criminal lawyers s'est spécialisé avocats en termes de Récupération du permis de conduire. Pour les cas urgents, nos avocats sont disponibles 24 heures sur 24 dans l'ensemble des Pays-Bas.

Table des matières

Nous sommes heureux de vous aider !
Vous avez des soupçons ?
Si c'est le cas, contactez directement un avocat spécialisé en droit pénal 24 heures par jour.

Weening Criminal Lawyers est un cabinet d'avocats auquel vous pouvez vous adresser pour obtenir des conseils juridiques et la meilleure représentation devant les tribunaux.
Invordering rijbewijs strafrecht advocaat

1. Meilleur avocat en droit pénal pour la récupération du permis de conduire

En cas de retrait du permis de conduire pour excès de vitesse ?
2. avocat pénaliste pour le recouvrement du permis de conduire
Votre permis de conduire est annulé pour cause d'alcool ?
Dans ce cas, faites appel à un avocat spécialisé dans la récupération du permis de conduire pour votre affaire pénale. Nous sommes à votre disposition 24 heures par jour.
3. récupération de l'affaire pénale avocat du permis de conduire

La police a confisqué votre permis de conduire. Que se passe-t-il alors ?

Votre permis de conduire peut être confisqué par la police, par exemple si vous avez conduit trop vite. La police peut également procéder à le retrait de votre permis de conduire après une consommation excessive d'alcool. Cela vous met souvent dans l'embarras, car vous avez désespérément besoin de votre permis de conduire. Par exemple, vous ne pouvez pas vous rendre à votre travail par les transports publics, vous êtes indépendant et vous avez votre propre bus avec des outils ou vous avez des réunions dans tout le pays. L'incapacité (temporaire) de conduire des véhicules à moteur peut être une raison pour un employeur de vous licencier. Si votre permis de conduire a été confisqué, il est important de prendre des mesures le plus rapidement possible pour le récupérer. Il est conseillé d'avoir recours à l'assistance d'un avocat spécialisé en droit pénal.

Quand la police peut-elle retirer votre permis de conduire ?

Votre permis de conduire ne peut être récupéré que dans certaines circonstances. Il s'agit par exemple

  • Si vous avez gravement compromis la sécurité routière.
  • Si vous avez (soupçonné) un taux d'alcoolémie trop élevé. La limite est de plus de 0,8 promille pour les conducteurs novices et de plus de 1,3 promille pour les conducteurs expérimentés.
  • Si vous refusez de coopérer à un contrôle d'alcoolémie (alcootest ou prise de sang).
  • Si vous dépassez la limite de vitesse de plus de 50 km/h (voiture) ou 30 km/h (cyclomoteur).
  • Si la police doute que vous soyez apte à conduire ou physiquement/mentalement apte à conduire.
" Rapide et axé sur les résultats. Très satisfait du résultat. "

La police peut-elle retirer votre permis de conduire si vous conduisez sous l'influence de drogues ?

En principe, la police ne peut pas retirer votre permis de conduire s'il est quelques soupçons existe que vous avez conduit sous l'influence de drogues. Ce n'est pas tout. La police peut toutefois retirer votre permis de conduire si elle soupçonne que vous n'êtes plus apte à conduire un véhicule à moteur. Ce soupçon peut se manifester, par exemple, en cas de danger concret et grave pour la sécurité routière, tel qu'une embardée. En cas de conduite en état d'ivresse, vous pouvez recevoir une citation à comparaître à une date ultérieure ou une convocation à un procès verbal. Audition de l'OM. Dans ce cas, le juge et le procureur peuvent tous deux procéder à l'examen de l'affaire. la déchéance du droit de conduire. Êtes-vous soupçonné de la conduite en état d'ivresse? Dans ce cas, contactez-nous le plus tôt possible. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

Devez-vous vous conformer à la demande de la police de restituer votre permis de conduire ?

Dès que la police vous retire votre permis de conduire, vous êtes légalement tenu de le "restituer". Si vous refusez de restituer votre permis, vous commettez une infraction pénale. Vous risquez même une peine d'emprisonnement. Il est donc sage de restituer votre permis de conduire si la police l'exige. Ensuite, dès que possible contact avec l'un de nos avocats spécialisés en droit pénal.

Êtes-vous autorisé à conduire lorsque votre permis a été confisqué par la police ?

Si votre permis de conduire est confisqué, vous ne pouvez plus conduire les véhicules pour lesquels votre permis a été délivré. Cela signifie donc que la conduite de la voiture d'autrui est également punissable. En outre, le permis de conduire une voiture (catégorie B) ou un motocycle (catégorie A) est automatiquement assorti d'un permis de conduire un cyclomoteur (catégorie AM). Il s'agit de la conduite d'un cyclomoteur, d'une moto, d'un speed pedelec, d'un moped et d'un micro-mobile. Par conséquent, si votre permis de conduire est confisqué, il n'est pas seulement interdit de conduire une voiture. La conduite d'un scooter ou d'un cyclomoteur est également punissable. Si vous le faites, vous commettez un délit. Vous risquez alors une peine de prison. Nous vous conseillons donc de ne pas conduire si votre permis de conduire a été confisqué. Il est plus sage de prendre contact avec votre avocat. Nous pouvons vous aider à récupérer votre permis de conduire dans les plus brefs délais. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter des possibilités.

Que pouvez-vous faire contre le retrait de votre permis de conduire par la police ?

Lorsque votre permis de conduire est récupéré par la police, il est transmis au procureur général du CVOM. Le CVOM décidera de la restitution de votre permis de conduire dans les 10 jours suivant sa récupération. Pendant cette période, vous ne pouvez conduire aucun véhicule à moteur. Le procureur peut décider de conserver votre permis de conduire jusqu'à l'expiration du délai de 10 jours. punition ou la décision du tribunal dans votre affaire pénale prend effet. Par ailleurs, le procureur est libre de restituer votre permis de conduire même avant la fin de votre procédure pénale. Si le procureur ne prend pas de décision dans les 10 jours, votre permis de conduire doit être restitué. Votre permis de conduire a été confisqué par la police et vous en avez besoin de toute urgence, par exemple pour travailler ? Dans ce cas, contactez-nous immédiatement. Nous demanderons toujours au procureur de restituer votre permis de conduire dans le délai de dix jours. Nos avocats sont spécialisés dans ce domaine. Ils savent comment étayer au mieux votre demande pour augmenter vos chances de succès.

Que pouvez-vous faire contre la rétention de votre permis de conduire par le procureur ?

Le procureur peut décider de ne pas vous restituer votre permis de conduire. Dans certaines circonstances, il est autorisé à "garder votre permis de conduire en détention" jusqu'à ce que l'enquête soit terminée. punition ou la décision du tribunal dans votre affaire pénale prend effet. Contre la rétention de votre permis de conduire par le procureur, vous pouvez adresser au tribunal une demande motivée de restitution de votre permis. Il s'agit d'une plainte. Vous serez alors convoqué à une audience. Votre plainte sera alors entendue. Le procureur sera également présent. Le tribunal évaluera si votre permis de conduire a été confisqué et retenu à juste titre. En outre, le tribunal évaluera si votre intérêt à récupérer votre permis de conduire l'emporte sur l'intérêt de la sécurité routière. Un avocat expérimenté en droit pénal sait ce que le juge recherche et comment faire passer votre intérêt en premier. Nos avocats déposeront la plainte en votre nom. Ils vous préparent à l'audience et vous assistent pendant l'audience.

Pendant combien de temps votre permis de conduire peut-il être retenu par le procureur ?

Dans tous les cas, le procureur est tenu de porter votre affaire pénale devant le tribunal dans un délai de six mois à compter de la récupération de votre permis de conduire ou de la régler lui-même au moyen d'une punition. Si vous êtes reconnu coupable d'une infraction grave au code de la route, après récupération, vous pouvez être accusé de la déchéance du droit de conduire. Vous serez alors temporairement interdit de conduire des véhicules à moteur. Selon la gravité de l'infraction, la durée de cette interdiction de conduire peut aller jusqu'à cinq ans. Le juge, mais aussi le procureur, peuvent vous imposer une telle interdiction de conduire pour une durée maximale de six mois. Le procureur vous invitera ensuite à un Audition de l'OM. La rétention du permis de conduire peut alors se transformer automatiquement en déchéance. Vous perdrez alors votre permis de conduire pendant un certain temps. Toutefois, la durée de la rétention du permis de conduire sera déduite de la déchéance imposée.

Avez-vous droit à une indemnisation si votre permis de conduire a été confisqué à tort ?

Si votre affaire de sanction routière se termine sans qu'une sanction ou une mesure ne soit imposée, vous avez droit à une indemnisation pour les jours où votre permis de conduire a été retiré. Il en va de même si vous êtes condamné pour une infraction pour laquelle le retrait du permis de conduire n'était pas autorisé a posteriori. Si vous avez subi des dommages parce que vous n'avez pas pu disposer de votre permis de conduire, nous pouvons demander une indemnisation en votre nom. Pensez, par exemple, à la perte de revenus si vos revenus dépendaient de votre permis de conduire. Nous pouvons également vous réclamer un montant de dommages-intérêts immatériels pour chaque jour où le permis de conduire a été retenu. Vous êtes curieux de connaître les possibilités qui s'offrent à vous ? N'hésitez pas à nous contacter contact sur.

Pourquoi est-il judicieux de faire appel à un avocat si votre permis de conduire a été retiré ?

La récupération de votre permis de conduire a souvent de lourdes conséquences. Comme beaucoup d'autres personnes, vous dépendez peut-être de votre permis de conduire pour exercer votre activité professionnelle. La perte (temporaire) de votre permis de conduire peut être un motif de licenciement pour votre employeur. Nous comprenons que l'enjeu est considérable pour vous. Cela mérite de l'attention et de l'expertise. Votre avocat peut vous informer sur les possibilités de récupérer votre permis de conduire le plus rapidement possible. Nous évaluons si toutes les conditions sont réunies dans votre dossier pénal pour procéder à la récupération du permis de conduire. Nous mettons en évidence les circonstances de votre affaire de manière à maximiser les chances de succès. Si vous êtes curieux de savoir ce que nous pouvons faire pour vous, n'hésitez pas à nous contacter sans aucune obligation.

Avez-vous reçu une ordonnance de sanction ou avez-vous été invité à une audience du ministère public ?

En fonction de la gravité de l'infraction routière, le procureur peut décider de ne pas porter l'affaire devant un tribunal pénal, mais de la traiter lui-même. Vous recevrez alors un proposition de transaction ou punition envoyé à la maison. Vous pouvez également être invité à une Audition de l'OM. Vous risquez ainsi d'avoir un casier judiciaire (documentation judiciaire). De plus, lors d'une telle audience de l'OM, le procureur peut procéder à votre déchéance du droit de conduire. Cela peut avoir des conséquences importantes sur votre vie professionnelle et privée. Votre avocat peut être en mesure d'éviter ces conséquences négatives. Vous avez reçu une ordonnance de sanction ou vous avez été convoqué à une audience de contrôle de l'application des peines ? N'hésitez pas à nous contacter le plus tôt possible.

Pour Récupération du permis de conduire Vous voulez un avocat spécialisé en droit pénal ?
Contact direct avec un avocat spécialisé en droit pénal dans le domaine des Récupération du permis de conduire?
Cet article vous a-t-il été utile ?
Nos avocats pénalistes dans les médias avec Récupération du permis de conduire
Commencez à taper pour voir les articles que vous recherchez.